scan Kaichou wa Maid-sama

Scan Kaichou wa Maid-sama!

Bonsoir !

Ça fait un moment, je me trompe ? En effet, c’est d’une part ma faute, toujours en déplacement et ça s’arrête plus…

Pour essayer de récupérer mon retard , je vous présente ce soir quelques mangas déjà disponibles dans la section « Scans en téléchargement« . Je vous rappelle que ces mangas sont  faits par des teams de scantrad francophones, d’autres sont déjà licenciés. 

Bon, je commence donc avec le scan manga de Kaichou wa Maid-sama, manga shojo licencié par Pika.

L’accroche très plaisante, la couverture dans le un style très japonais, et qui n’est plus vraiment utilisé en France, une histoire qui a tout pour plaire !
L’héroïne, Misaki, est un fort caractère, pas une adolescente superficielle et très émotive, elle un côté « garçonne » qui vous enchantera. Son physique n’est pas extraordinaire, mais pas banale tout de même, elle est très attachante.
Sa famille est très pauvre à cause du départ du père laissant toutes ses dettes sur le dos de sa femme et ses deux filles. Notre héroïne doit donc aller au lycée qu’elle mène d’une main de fer, étant présidente du conseil des élèves et haïssant glorieusement les garçons qui représentent tout de même 80% de la population de son école. Elle cherche le bonheur des rares filles présentes et veut pousser son école à accueillir plus de filles et à éliminer les mauvaises manière qu’elle voit partout chez les hommes.
Son côté « anti-homme » est un peu exagéré amenant de l’humour dans ce manga passionnant. Mais en plus de ça, elle doit travailler, et c’est là que la situation devient vraiment amusante et captivante, l’héroïne qui déteste les hommes est une Maid, chargée de faire le bonheur des garçons, et de les appeler maître… Tout pourrait aller bien, vu que son lieu de travail est un secret bien gardé…

L’auteur du manga a remporté le prix « Fresh Debut » avec Akai Yume à l’occasion du 36e Lala Manga Grand Prix en 2004, et le 31e Hakusensha Athena Newcomers’ Award pour Kaichou wa Maid-sama en 2006. Maid-sama est sa première série, mais Hiro Fujiwara publie régulièrement des histoires courtes pour Lala, le magazine shojo d’Hakusensha.

Voici le synopsis :

Nous voici au lycée de Seika High, établissement de bas étages où les garçons forment 80% des effectifs. C’est dans cet univers très masculin qu’Ayuzawa Misaki, présidente du conseil des élèves, fait régner une discipline militaire. À force de travail et de détermination, ce petit brin de femme a su s’attirer de tous le respect. Belle, énergique, intelligente, Misaki suscite l’admiration parmi les autres filles, qu’elle ne manque jamais de défendre. En revanche, elle répand une terreur sacrée parmi les garçons, qu’elle tient fort peu en estime. Éternel premier devant Misaki, Usui Takumi provoque en plus des océans de larmes en rejetant sans faiblesse les nombreuses prétendantes qui osent se confesser à lui. Ce quotidien n’est qu’une facette de la vie de Misaki. Issue d’une famille pauvre, elle vit dans une maison délabrée, en compagnie de sa mère malade et de sa petite sœur. Pour subvenir à leurs besoins, elle travaille donc à mi-temps comme maid dans un café. Pour ne pas écorner une réputation chèrement
acquise, la jeune présidente tient à garder secrète cette double vie. Aussi craint-elle le pire lorsqu’Usui la surprend à son travail…

Pour télécharger/acheter les chapitres/tomes du manga, c’est par ici :

Télécharger les chapitres du manga

Bonne lecture, merci à Pika et à tout de suite pour toujours plus de mangas.

Sasuke

Depuis 2011, Boss et Webmaster du site japan-mangas.com et la team Jeux-Mangas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TO DOWNLOAD, COPY AND PASTE THE FOLLOWING LINE INTO YOUR IRC CLIENT:



(CLICK ANYWHERE OUTSIDE THIS BOX TO CLOSE THE OVERLAY)