Minamoto-kun Monogatari scan manga fr

Scan Minamoto-kun Monogatari

Yo !

Je vous parle encore du scan manga de Minamoto-kun Monogatari, une série seinen licenciée par Soleil.

Pour ce qui est revue de presse, Terumi Minamoto a pour particularité d’être très efféminé, ce qui lui valut de nombreuses brimades de la part de la gent féminine durant ses plus jeunes années. Désormais âgé de 18 ans, le voilà prêt à jouer le bourreau des cœurs ! Partant vivre chez sa tante, elle découvre en elle une envoûtante chercheuse en littérature classique étudiant l’œuvre du « Dit du Genji ». Désireuse de pousser à fond ses recherches, la belle Kaoruko va former son neveu pour que celui-ci séduise et couche avec quatorze demoiselles.
Désireux d’enrichir son catalogue seinen, Soleil nous propose pour cette rentrée une œuvre dramatique et érotique à la couverture des plus aguicheuses. Le résumé de base de Love Instruction How to become a seductor est des plus simples et ne surprendra pas, l’histoire proposant de suivre le frêle Terumi au cours de son instruction en tant que séducteur de ses dames, ce par sa tante. Évidemment, la dame est une superbe créature à qui on ne donnerait pas plus de 25 ans, une formation par conséquent à double tranchant puisqu’il sera difficile pour le pauvre Terumi de ne pas fantasmer sur son parent. En parallèle, ce premier tome s’intéresse à la première conquête du héros en la personne d’Asahi Momozono, la… cousine du protagoniste. Malgré un topo si prometteur, difficile de convaincre quand d’entrée de jeu, pour son introduction, la série propose des interactions coquines frôlant l’inceste. Néanmoins, pour y remédier, Minori Inaba propose deux alternatives : Terumi ne doit jamais coucher avec sa tante, car ce serait immanquablement mal vu, et avoir une aventure avec sa propre cousine ne paraîtrait pas si bizarre tant les relations entre cousins ne sont pas proscrites au pays du soleil levant. Tout est alors question de sensibilité de la part du lecteur, certains seront évidemment plus outrés que d’autres, à juste titre. Afin d’adoucir le tout, l’auteur ne manque pas, concernant Asahi, de s’éloigner le plus possible de l’idée de parent en présentant la demoiselle comme une simple camarade pour le héros, ce qui a pour effet de plutôt bien fonctionner dans ce premier volet.

Mésaventures, drague et moments coquins ponctuent ce manga qui tourne autour des trois personnages cités précédemment et limite forcément le champ d’action du héros. Nous avons ainsi affaire à des personnages à la fois classiques et intéressants. Par exemple, Kaoruko est rendue volontairement mystérieuse, à la limite du mystique, ce qui nous conforte dans l’idée qu’une partie de jambes en l’air entre elle et son neveu n’aura jamais lieu en plus de rendre le personnage attrayant pour nous, lecteurs. Terumi, lui, n’a rien de bien original tel qu’il nous est présenté, mais a pour mérite de s’éloigner du freluquet incapable et trop moral. Le héros est ainsi un être masculin pourvu de pulsions, l’amenant à faire de bons choix comme des mauvais, ses derniers étant particulièrement offensants pour son entourage, entraînant le repenti du jeune homme. De cette manière, le titre ne cautionne jamais le harcèlement sexuel et tente de faire passer la séduction comme un jeu de respect avant toute chose.
Toutefois, ne soyons pas mauvaise langue, car en parallèle des bonnes intentions du mangaka, Minamoto-kun Monogatari a pour objectif d’émoustiller le lecteur. Pour cela, il joue sur la plastique de Kaoruko, tante de Terumi, mais aussi sur les jolies formes d’Asahi.
Du côté du dessin, Minori Inaba oscille entre deux approches. D’abord, le style majeur du volume est une esthétique qui siérait à merveille à n’importe quel shonen. Le coup de crayon est affiné, mais précis, les héros tous beaux que ce soit Terumi et son aspect bishonen (que l’auteur aurait pu accentuer davantage pour renforcer son allure androgyne) ou encore Kaoruko et Asahi qui sont deux personnages féminins relativement agréables à regarder. Ce style graphique a deux effets, car concernant les séquences apportant de l’humour, il est facile à détourner pour renforcer le burlesque des situations. Mais durant les épisodes plus coquins, l’artiste fait preuve d’un sens du détail assez impressionnant et sait notamment présenter ses héroïnes sous des postures justifiant le côté érotique de la série. Mais encore une fois, pour apprécier toute cette dimension, les relations particulières entre protagonistes ne doivent pas déranger.

Voici le synopsis du manga :

Terumi Minamoto, 18 ans, se voit contraint d’aller habiter chez sa tante, Kaoruko Fujiwara, 29 ans, enseignante spécialiste de littérature japonaise classique et du Dit du Genji. Mais suite à des brimades que lui ont fait subir les filles dans son enfance, Terumi a peur des femmes. Intéressée, sa tante lui demande de devenir son sujet d’étude pour le transformer, à l’instar du héros de son roman préféré, en véritable séducteur !

Pour télécharger/acheter les chapitres/tomes du manga, c’est par ici :

télécharger les chapitres

Bonne lecture, merci à l’auteur/éditeur et à très vite pour plus de mangas.

Sasuke

Depuis 2011, Boss et Webmaster du site japan-mangas.com et la team Jeux-Mangas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TO DOWNLOAD, COPY AND PASTE THE FOLLOWING LINE INTO YOUR IRC CLIENT:



(CLICK ANYWHERE OUTSIDE THIS BOX TO CLOSE THE OVERLAY)