scan manga prison school en version française gratuite

Scan Prison School

Yo !

Je suis toujours là pour présenter cette fois-ci le scan manga de Prison School, une série seinen licenciée par Soleil.Après un Cage of Eden plutôt sympa et qui semble bien marcher, les éditions Soleil ont souhaité continuer dans le seinen coup de poing avec la sortie de Prison School, un manga qui a droit à un bon buzz actuellement au Japon. Et si vous êtes allés à la Japan-Expo, vous aurez sans doute remarqué que l’éditeur mise beaucoup là dessus tant leur stand était rempli du premier tome de cette série en avant première ! Que vaut donc la nouvelle série d’Akira Hiramoto, à qui l’on doit notamment le percutant Me and the devil Blues ?

Jusqu’à peu, la célèbre Académie privée Hachimitsu n’accueillait que des filles de bonne famille dans ses classes et dans son internat obligatoire. Mais à partir de cette année, il a été décidé de rendre l’établissement mixte ! Sauf que pour la première rentrée, ce ne sont que cinq garçons qui intègrent l’école… L’un d’eux s’appelle Kiyoshi Fujino et il ne sait pas où donner du regard tant les jolies filles sont nombreuses à passer sous son nez ! On pourrait croire que c’est le paradis ! Mais il lui suffira d’un seul faux pas pour découvrir… l’enfer.

Au vu du titre et de la couverture, nous en sommes en mesure de se demander à quel manga on va avoir affaire avant sa lecture. En effet, on rajouterait un logo « hentaï » sur la couverture, je suis sûr que ça ne choquerait personne. Mais au final, Prison School est un manga un peu à part de ce qu’on trouve actuellement sur le marché tant celui-ci surfe un peu sur tous les genres. L’histoire commence avec un pitch un peu particulier à l’instar de titres comme Ikigami ou Battle Royale, ici une école pour filles réputée décide de devenir une école mixte sauf que seulement cinq garçons sont admis. Pourquoi eux, et pourquoi que cinq gars alors qu’il y a plus de mille personnes de la gente féminine de l’autre côté ?

La lecture du tome se fait en deux temps. En premier lieu, on nous présente les personnages principaux du côté masculin : tout d’abord Kiyoshi le héros, un peu timide mais plutôt raisonnable, Shingo qui pourrait être qualifié du bon pote même si son tempérament surprend un peu parfois, Gakuto le gars complètement déjanté du groupe qui apporte souvent le côté comique avec tout ce qu’il se prend en pleine poire, Jô l’encapuchonné qui ne fait que tousser et ne parle presque pas et enfin André, le « gros » de la bande et sans doute un des plus salement pervers aussi. Comme tout homme de leur âge, nos héros ont le caleçon en feu et voient en cette année une opportunité de perdre leur pucelage, seulement ils n’ont jamais parlé à une fille de leur vie ! Ensemble, ils vont donc chercher à les approcher et concoctent même un plan pour les observer pendant qu’elles prennent leur bain. Et c’est là que les ennuis commencent…

Kiyoshi va être le seul capable d’approcher une fille. Enfin, cela va se faire un peu par hasard, mais le voici désormais lié d’amitié avec Chiyo qui est fan de sumo tout comme lui. Ensemble ils prévoient même d’aller voir un affrontement de leurs athlètes préférés ! Mais rapidement nos héros vont comprendre le fonctionnement de cette école : il est strictement interdit de se parler entre sexes opposés, et après avoir brisé ce tabou en effectuant une mission d’espionnage, les cinq garçons vont se retrouver… en prison ! Voici donc un des secrets majeurs de cet établissement, et voilà que nos joyeux lurons se retrouvent à vivre un début d’année particulièrement étrange…

Vous l’aurez compris, ce manga est assez loufoque dans son genre. Ici l’auteur jongle sur de multiples tableaux : nous avons droit à un brin de romance qui né entre Kiyoshi et Chiyo, à de l’intrigue concernant tout ce qui passe à la tête de cette académie, à beaucoup d’humour avec les personnages principaux mais qui sont obsédés jusqu’au bout des pieds mais surtout à du ecchi assumé orienté SM qui a de quoi surprendre ! Car nos héros ne se retrouvent pas en prison comme dans un manga tel Rainbow, ici ils sont coincés au centre de la cour de l’établissement pour un mois et doivent subir les règles d’un comité nommé « le conseil clandestin des élèves » avec à sa tête plusieurs femmes fatales qui n’hésitent pas à les fouetter, les condamner à des travaux forcés ou bien même à leur faire lécher leurs bottes. Et honnêtement elles n’y vont pas avec le dos de la cuillère, il n’y a qu’à voir Gakuto qui se prend des coups dès qu’il ouvre la bouche ! Condamnés également à de nombreux travaux forcés, leur année qui commence n’a rien à voir à tout autre établissement… Oui, étrange, je veux bien l’admettre.

Mais au final, on se retrouve avec une lecture franchement agréable tant l’auteur jongle habilement entre les genres, il en est difficile de juger dans quelle catégorie se trouve exactement la série et vers quoi elle va évoluer. Vous êtes tout de même prévenus : Prison School s’annonce clairement comme un manga très particulier qui pourra séduire un public tout comme se faire détester par un autre. D’ailleurs, c’est en voyant la tournure vers laquelle la série va tendre que l’on pourra juger de sa qualité, car pour l’instant ça peut devenir excellent comme vraiment mauvais.

Au niveau du dessin, c’est du bon, on trouve là aussi un peu toutes les formes possibles entre quelques cases dessinées à la manière d’un seinen percutant et d’autres purement ecchi avec des points de vue bien cadrés sur les gros seins de la femme en couverture. Pour le reste, c’est plutôt fluide et agréable à lire donc. Rien à dire de particulier non plus sur l’édition, on voit que Soleil a cherché à soigner son bébé et ça se voit.

Prison School, c’est donc un délire bizarre mais complètement assumé. Difficile à cerner mais plutôt agréable à lire, nous avons tout intérêt à nous laisser porter par l’auteur qui semble savoir vers quoi il va, et quand on voit la qualité de son autre série on peut lui faire confiance. Mais je le répète encore : soyez prévenus, vous avez toutes les chances de trouver ça excellent comme terriblement mauvais ! (Critique de manga-news)

Voici le synopsis du manga :

Le lycée Hachimitsu est réputé pour être un des plus sévères du pays. Jusqu’à cette année, il était réservé aux filles, mais les garçons y sont désormais autorisés. Seulement, comme c’est l’année-test, ils ne sont que cinq dans tout l’établissement ! Kiyoshi est l’un d’eux. Il est particulièrement timide mais cherche à discuter avec des filles. Dès le premier jour, il fait connaissance avec Chiyo car la jeune fille est amatrice de sumo, tout comme lui. Mais à peine ont-ils lié amitié que ses quatre camarades garçons décident d’aller espionner les filles aux bains ! Kiyoshi acceptera-il de les accompagner, au risque de perdre la confiance de son amie ?

Pour télécharger/acheter les chapitres/tomes du manga, c’est par ici :

télécharger les chapitres

Bonne lecture, merci à l’auteur/éditeur et à très vite pour plus de mangas.

Sasuke

Depuis 2011, Boss et Webmaster du site japan-mangas.com et la team Jeux-Mangas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TO DOWNLOAD, COPY AND PASTE THE FOLLOWING LINE INTO YOUR IRC CLIENT:



(CLICK ANYWHERE OUTSIDE THIS BOX TO CLOSE THE OVERLAY)