manga scan Enen no Shouboutai vf

Scan Enen no Shouboutai

Salut à vous !

Ce soir, je viens vers vous pour parler toujours mangas. Cette fois, c’est le scan manga d’Enen no Shouboutai intitulé aussi Fire Force ou Fire Brigade of Flames, un shonen manga écrit et dessiné par Atsushi Okubo. Il est pré-publié depuis septembre 2015 dans le magazine Weekly Shonen Magazine de l’éditeur Kodansha, et dix-huit tomes sont sortis en août 2019. La version française est éditée par Kana depuis Mai 2017. Une adaptation en une série télévisée d’animation par le studio David Production est diffusée au Japon depuis le 6 juillet 2019. ADN et Wakanim détiennent les droits de diffusion en simulcast de la série dans les pays francophones.

Des hémorroïdes à l’Homme saumon, nombreux sont les thèmes à avoir été abordés dans le vaste univers des mangas. Pourtant, les pompiers n’ont que trop rarement eu leur moment de gloire. Pour mettre fin à cette injustice, Atsushi Okubo, le papa de Soul Eater, nous propose Fire Force, un shonen sur les pompiers, qui tient davantage du My Hero Academia que d’un seinen réaliste. Si ce n’est pas une mauvaise chose en soit, il me semblait important de le préciser, afin que vous ne nourrissiez pas de fausses attentes envers cette nouveauté des éditions Kana.

On est sur une histoire plutôt classique, un personnage principal qui intègre une équipe, il découvre le vrai combat, il y a une menace… Le début ressemble beaucoup à Soul Eater, dans la façon dont l’action se déroule. C’est agréable à lire, même si je trouve que le début va un peu trop vite et il n’y a pas assez de temps donné à l’explication de l’histoire. Par contre, j’aime beaucoup l’idée générale, des pompiers qui se battent avec le feu, contre des combustions spontanées, je ne suis pas encore à la fin des chapitres sortis, mais pour l’instant je ne suis pas déçu ! Toutefois, sur les chapitres que j’ai lus, ça reste un shonen très classique, pas de grosse originalités sur l’histoire.

Le dessin de Atsushi Ohkubo est très propre. Les planches nous immergent tout de suite dans l’univers, où l’action et le dynamise du trait du mangaka se veut précis. Les personnages sont facilement reconnaissables et les expressions dites de “comédies” ne tombent jamais dans la surenchère. On appréciera aussi le soucis apporté au visuel des pouvoirs de chacun dans l’action, ainsi que sur l’inventivité liée aux torches humaines. Le travail minutieux sur l’architecture des bâtiment est aussi proche de la réalité qu’une photographie. Les véhicules et autres sont également superbes et originaux.

Personnellement, je pense que ce sera un shonen agréable à suivre, avec des personnages classiques mais une action omniprésente et bien orchestrée. Il y a une dose d’originalité dans la combustion spontanée, et il y a une part de l’univers très Tim burtonien de Soul Eater, même si heureusement, l’auteur n’a pas repris toutes les mimiques et a su passer à autre chose. Maintenant à voir par la suite, mais Fire Force s’annonce pour moi comme un bon shonen à suivre sans forcément se prendre la tête.

Voici le synopsis du manga :

L’humanité est terrifiée par le phénomène de combustion humaine qui rend la victime enflammée hors de contrôle.Des brigades spéciales Fire Force, dont les membres possèdent des aptitudes hors du commun, ont donc été mises en place avec pour mission de trouver la cause de ce mystérieux phénomène.Nous suivons le quotidien de Shinra, nouvelle recrue surnommée le Démon, qui rêve de devenir un héros. Mais le chemin sera long et il devra, avec ses camarades, apprendre à affronter quotidiennement des torches humaines  et les complots qui entourent ce mal.

Pour télécharger/acheter les chapitres/tomes du manga, c’est par ici :

télécharger les chapitres

Bonne lecture, merci à l’auteur/éditeur et à très vite pour plus de mangas.

Sasuke

Depuis 2011, Boss et Webmaster du site japan-mangas.com et la team Jeux-Mangas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TO DOWNLOAD, COPY AND PASTE THE FOLLOWING LINE INTO YOUR IRC CLIENT:



(CLICK ANYWHERE OUTSIDE THIS BOX TO CLOSE THE OVERLAY)