scan medaka box manga en vf

Scan Medaka Box

Salut tout le monde !

J’espère que vous allez bien ? Je vous souhaite une bonne année en retard et aussi je ne viens pas les mains vides. En me connaissant, je suis de retour comme toujours pour vous parler mangas. Aujourd’hui, je vous présente le scan manga de Medaka Box, manga shonen pré-publié dans le magazine Jump et licencié par Delcourt/Tonkam Shonen.

Au lycée Hakoniwa, une jeune élève se considère depuis toujours être née afin de venir en aide aux autres : cette fille, c’est Médaka Kurokami, dont la réputation n’est plus à faire ! Alors qu’elle vient juste d’être élue présidente du Conseil Étudiant à 98% des votes, celle-ci instaure une boîte à suggestions, la Medaka Box, dans laquelle les élèves peuvent demander de l’aide 7j/7 ! Armée d’une détermination sans faille, Médaka peut enfin accomplir son destin au bénéfice des autres et pour cela elle ne restera pas seule car son ami d’enfance, Zenkichi Hitoyoshi qui est sans doute la seule personne à la comprendre et restera prêt d’elle pour la protéger, bien que ce soit plutôt lui qui aura besoin de son aide ! Ainsi commencent de multiples requêtes en tout genre qui vont sans aucun doute en faire baver à notre brave Médaka et au pauvre Zenkichi !

Publié pour la première fois en 2009 dans le tant célèbre Weekly Shonen Jump (One Piece, Beelzebub, Bleach…), Medaka Box atterrit enfin dans nos vertes contrées et attention, Médaka est prête à faire fureur en France comme au Japon ! Avec une sortie simultanée avec le second volume, un premier tome sorti en avant première à la Japan Expo et une édition collector au même prix que la basique, impossible de ne pas passer devant le phénomène Medaka Box, car on a bien l’impression que Tonkam mise gros sur cette licence tant attendue du Jump !

Le manga prend donc comme contexte un lycée comme un autre, la seule différence étant sans doute le Conseil Étudiant dirigé par la sulfureuse Médaka, prête à tout pour aider les autres ! Nous avons là un shonen qui se classe plutôt dans le genre « tranche de vie » et « comédie », où à part les premiers chapitres, nous avons pour l’instant à faire à des petites histoires indépendantes. Les requêtes sont multiples : Médaka doit retrouver un chien, elle doit deviner qui est le coupable d’une affaire entre deux sportives ou encore vider un temple de kendo de tous les voyous qui l’occupent. Bien que ces petites histoires sont loin de casser trois pattes à un canard, on se doute bien que petit à petit, les histoires vont s’allonger et être plus sérieuses, le premier tome sert bien sûr plutôt d’introduction en nous présentant les divers personnages. Au programme donc, on retrouve notre héroïne Médaka, jeune fille fulgurante qui n’a peur de rien et qui est absolument prête à tout faire afin de rendre les gens dans le droit chemin, on croise également son seul ami Zenkichi qui est également pour l’instant le seul à faire partie du Conseil Étudiant et qui essaye tant bien que mal à aider Médaka. D’autres personnages font aussi leur intervention tels Shiranui une petite fille complètement débile qui fait rire à chaque passage et Koki, le « Prince » de l’école qui se la pète et qui finit par rejoindre nos héros alors que celui-ci et Zenkichi ne peuvent pas se voir en peinture. Un beau tableau se dresse donc rapidement avec humour à la clé, cependant il faut bien avouer que le premier tome est encore loin de nous captiver pleinement : bien que le schéma comme tel soit classique et que l’on ait pas vraiment d’inquiétude pour la suite, le premier volume reprend pas mal de clichés d’autres séries et ne propose que des petites histoires sympathiques mais qui ne révolutionnent pas le genre. Les personnages sont drôles mais les situations dans lesquels ils sont placés ne volent encore pas très haut et nous empêche donc de s’esclaffer à chaque page. Heureusement, Tonkam a eu la bonne idée de sortir le second volume en même temps et surtout d’annoncer quelques indices sur ce qui se passe dans le tome suivant en fin de volume et il faut l’avouer : la série a l’air de déjà changer de vitesse ! Des méchants vont arriver, un nouveau club va ouvrir, et tout ça avec des histoires encore plus drôles…

Côté graphique, il faut avouer que l’auteur a un trait magnifique. Très shonen voir même un peu ecchi, il n’y a aucun problème de proportion ou d’autres choses, les personnages ont un chara-design original (exceptée peut être la poitrine surdimensionnée de Médaka…) et le découpage est hyper efficace. Quant à l’édition, Tonkam a fait du très bon boulot donc, très bonne traduction (exceptée la petite coquille pour la page du chapitre 5 où le chiffre « 2 » remplace l’attendu chiffre « 5 »), encrage parfait et surtout belle mise en avant entre la Japan Expo et la sortie des deux premiers volumes simultanément ainsi que de la version collector au même prix. Médaka Box est donc un manga frais qui ne se prend jamais la tête, mais qui pour son premier tome est encore loin de révolutionner le genre. Sympathique donc mais pas exceptionnel, le premier volume est une introduction à une série qui s’annonce bien plus délirante par sa suite et qui n’oublions pas, fait un tabac au Japon ! (Critique manga-news)

Voici le synopsis du manga :

Kurokami Médaka, élève de première année, est élue Présidente du Conseil d’Étudiant et la première chose qu’elle fait est d’établir une boîte à idées. Depuis qu’elle a été élue comme Présidente, elle doit s’occuper seul de toutes les responsabilités du Conseil d’Étudiant. Ainsi, elle demande à son ami d’enfance, Hitoyoshi Zenkichi, de lui venir en aide, pour une durée… indéterminée.

Pour télécharger/acheter les chapitres/tomes du manga, c’est par ici :

télécharger les chapitres

Bonne lecture, merci à l’auteur/éditeur et à très vite pour plus de mangas.

Sasuke

Depuis 2011, Boss et Webmaster du site japan-mangas.com et la team Jeux-Mangas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TO DOWNLOAD, COPY AND PASTE THE FOLLOWING LINE INTO YOUR IRC CLIENT:



(CLICK ANYWHERE OUTSIDE THIS BOX TO CLOSE THE OVERLAY)